You are currently viewing Travailler et profiter de la vie ?
Travailler ou profiter

Travailler et profiter de la vie ?

Faut-il travailler ou profiter de la vie ?

“Il faut payer le prix maintenant pour pouvoir payer tous les prix plus tard.”
Autrement dit, il faut travailler dur dès maintenant pour pouvoir se mettre dans la meilleure des dispositions possibles pour profiter au maximum de la vie.

Pour profiter au maximum de la vie de nos jours il faut avoir les finances qui suivent. Avoir une bonne assise financière qui te permet de profiter de la vie : voyage, nourriture, connaissances …
Après chacun sa définition de profiter de la vie.

Mais attention. Travailler dur pendant un temps jusqu’à temps de pour pouvoir concrétiser ses finances de manière sûre ne veut pas dire arrêter totalement durant ce temps de profiter de la vie.

En réalité on peut faire les deux mais mettre l’accent tout de même sur travailler dur. Tu peux d’ailleurs utiliser un système de récompense pour te motiver à travailler dur sur la concrétisation de tes objectifs financiers. Pour ensuite t’offrir une récompense qui rentre dans ta définition de “profiter de la vie”.                                                                                                                                        Si on rentre un peu plus dans le détail, vous avez 2 options :

Travailler avant de profiter

Soit effectivement vous décidez de travailler dur, de mettre de côté les sorties, les copains et les distractions afin de maximiser votre temps de travail.

Ce choix implique énormément de sacrifices, comme se lever tôt, en faire plus que la majorité des gens, ne pas regarder la télé, être considéré comme un ovni, etc.

Et bien évidemment cela requiert du travail, des heures et des heures de montage, de création, de lecture, de formation, d’appels de clients, ou d’écriture, en fonction de vos objectifs.

Combien de temps faut-il il travailler avant de profiter dans la vie ?

Il nous manque une donnée essentielle : la durée.

Parce que faire des sacrifices c’est possible oui, mais pendant combien de temps ?

Réussir à passer outre des obstacles oui, mais pendant combien de temps ?

Le plus difficile réside surement dans la durée, et c’est pour cette raison que la majorité des gens abandonnent leurs projets de remise en forme, de création d’entreprise, de site web, etc.

Parce que la difficulté vient avec le temps.

L’excitation du début laisse place au manque de résultat et là c’est la catastrophe.

Parce que oui, vous décidez de vous engager à travailler dur, à lire, à investir votre temps et votre argent dans des projets mais vous ne savez pas combien de temps ça va vous prendre.

Ni vous ni moi ni personne n’a la réponse et ne saura vous dire pendant combien de temps vous allez devoir faire des sacrifices.

Vous avez surement lu des articles, vu des vidéos de gens qui en à peine 2 ans ont réussi à créer des systèmes ou des entreprises leur permettant de prendre leur retraite avant 30 ans, génial.

Mais rien ne vous indique que ce sera la même chose pour vous.
Rien ne vous indique que vous allez devoir travailler 5 ans, 10 ans ou même toute votre vie.
Lorsque vous choisissez de travailler dur, vous ne savez pas quand vous allez pouvoir profiter.

Mais lorsque vous choisissez de travailler dur, c’est souvent pour un projet en particulier, quelque chose qui dépasse la notion de confort et simplement profiter.

Avec le temps, soit le projet vous motive vraiment car il est en phase avec vos valeurs et votre volonté est soumis à rude épreuve mais ne lâche pas.

Soit vous perdez le fil et le sens de ce que vous faites et vous rejoignez celles et ceux qui ont abandonné.

Parce qu’effectivement de ce côté, la vie parait plus belle.

Mais ce n’est qu’une apparence.

De ce côté, vous pouvez profiter chaque jour.

Mais ces profits et ces plaisirs auront un niveau d’excitation qui sera moindre.
Ce sera plutôt une accumulation de petits plaisirs, comme se mettre devant la télé le soir et regarder un film.

Se commander des sushis,
Aller manger une glace et faire du kayak le dimanche.
Plutôt que de travailler sur des projets ou objectifs.
Vous profiterez, toute votre vie, de plein de petits plaisirs mais vous serez limité à un moment donné.

Vous serez limité par 2 choses :

La première c’est l’accomplissement
Car il est difficile d’atteindre un niveau d’accomplissement personnel élevé lorsqu’on ne se donne pas à son maximum. Il faut se sacrificier pour atteindre ses objectifs.

Malheureusement il y a des gens qui ne veulent rien faire et veulent réussir. Ça ne tombera jamais du ciel. Il faut se donner à fond pour réaliser son rêve.

Et la deuxième limite c’est vos finances.
Car oui, effectivement il existe des plaisirs « gratuits » comme la randonnée, la plage ou faire un foot.
Mais vos finances vont limiteront dans vos possibilités.
Pas la possibilité d’aller faire du parapente ou de prendre des leçons personnalisées de piano ou de boxe.
Pas la possibilité non plus d’emmener toute la famille à Dubai .
Ni la possibilité d’emmener votre compagne / compagnon dans le meilleur restaurant de votre ville.
Évidemment, pour « réussir » sa vie, il n’est pas seulement question de finance.

La troisième est le manque d’expériences.
Les expériences, les plats que vous goutez, les gens que vous rencontrez dans les pays que vous visitez, les endroits que vous avez photographiés, les mers ou rivières dans lesquelles vous avez nagé. C’est ça qui fait la richesse de votre vie. (En plus de votre famille évidemment).
Vos expériences ne périment jamais, elles sont en mémoire, dans votre tête ou dans les albums.
Elles sont racontées et revivent ainsi à chaque fois que vous les partagez.
Elles sont des investissements à intérêts cumulés.
Vous partez à l’étranger à 19 ans et cela vous suit toute votre vie, jusqu’à la mort et même après si vos proches continuent à partager vos aventures.

Alors que les voitures BMW, les séries que l’on regarde, les sushis que l’on mange, ce ne sont que des petits plaisirs, des plaisirs agréables oui mais un énième sushi ne vous apportera pas autant qu’un énième voyage.

Tous les voyages que l’on a faits, tous les repas entre amis que nous avons partagé, toutes les mers ou les montagnes que l’on a vues, tout ceci a une importance.

Il y a un temps pour tout.
Et je crois personnellement que le meilleur moment pour se mettre à travailler dur est maintenant, surtout si vous avez moins de 30 ans, car plus on vieillit plus les « obligations » prennent de place

Après avoir travailler vous pouvez profiter

À l’issue de tous vos efforts, de tout ce travail, vous pourrez commencer à récolter les fruits, vous pourrez profiter de votre argent, vous pourrez relâcher la pression.
Seulement voilà, ça semble un peu trop parfait ce plan, un peu trop facile.

A retenir

Le choix est le vôtre, soit vous profitez dès maintenant de gros plaisirs, de voyages, d’expériences qui vous suivront toute votre vie, soit vous vous mettez au travail, pendant une durée inconnue, mais vous découvrirez votre potentiel et vous traverserez ce que personne ne traverse et, au final, peut-être que vous pourrez profiter des fruits de vos efforts et profiter comme il se doit.
Mais ne tombez pas dans le confort en regardant les Anges tous les soirs en mangeant des chips, ce n’est pas profiter ça, c’est mourir à petit feu.

Voilà! J’espère que ces conseils vous aideront à mettre du clair dans vos idées et surtout à faire le bon choix !

Un guide pour programmer votre cerveau, pour vous apaiser, réussir vos objectifs, mieux communiquer, booster votre motivation ! (Lien vers le livre)

Si cet article vous a plus ou vous a inspiré, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.

 

Pour être au courant de tout nouvel article

S’abonner par mail

S’abonner sur Facebook

Vous pouvez rejoindre lentement mais surement sur Telegram ici

Inscrivez-vous à la newsletter

Pour ne rater aucune publication

Laisser un commentaire