Le pouvoir des mots de notre bouche
pouvoir des mots

Le pouvoir des mots de notre bouche

Les mots positifs

Les mots tels que “Mais quel idiot?” “Je suis trop nul !” “Pourquoi je n’ai jamais de chance ?!” sont néfastes pour notre  état émotionnel.

Dans cet article, je t’explique comment utiliser le pouvoir des mots que tu prononces en ton avantage.

Les personnes qui se répètent souvent des phases comme :”Je n’ai jamais de chance dans les affaires” .”Je suis trop nul” “Je ne vais pas y arriver” se programment inconsciemment pour l’échec.

Il faut savoir que notre subconscient ne juge pas ce qu’on lui envoi comme commande ou comme ordre. Si on répète souvent que nous sommes nuls, il va l’accepter et il va faire de son mieux pour nous aider à réaliser notre désir d’être nul.

C’est pour cette raison qu’il faut faire super attention aux mots que nous utilisons, parce que notre subconscient ne juge pas et ne se pose  pas de questions.

Par exemple, si un homme se répète chaque fois qu’il n’a pas de chances avec les femmes, qu’il est persuadé de finir sa vie célibataire, qu’il est trop vieux pour rencontrer quelqu’un, que toutes les filles biens sont déjà casées. Si son objectif était de rester célibataire toute sa vie, il n’y pas de problème, ces suggestions sont en ligne avec cet objectif.  Par contre, s’il voulait trouver quelqu’un, ses mots ne sont pas en ligne avec son objectif.

amour dan le travail est très capital

 

La difference des mots de nos bouches

Il est vraiment très important de retenir ça. Tes mots doivent être en ligne avec tes objectifs.

Est-ce que tu ne penses pas qu’il peut y avoir une grande différence entre quelqu’un qui se répète souvent : je suis trop nul, je n’ai pas de chance, ma vie est pourrie.

Et un autre qui se répète souvent : tout ce qui m’arrive est parfait, j’ai de la chance, les choses finissent toujours par s’arranger.

Bien sûr, la différence est énorme. La première personne se programme pour l’échec alors que la deuxième se met en très bonne position pour vivre une vie heureuse et épanouie.

Les mots et notre cerveau

D’ailleurs, il y a une explication scientifique pour ça. Dans notre cerveau, il y a une partie qui s’appelle le système d’activation réticulaire. Cette partie filtre toutes les informations qu’on reçoit pour ne garder que celles qui sont vraiment intéressantes pour nous. Car on reçoit trop d’informations tout le temps.

L’exemple probablement le plus parlant pour illustrer ce point c’est le suivant. Le jour où tu as décidé d’acheter une voiture, tu as fait tes recherches et finalement tu as décidé d’acheter un modèle particulier et une couleur bien spécifique qui te plaisait bien.

Je parie que tu as commencé à voir cette voiture partout les jours d’après.

Mais elles étaient où ces voitures avant ? elles ont toujours été là, mais ton système d’activation réticulaire les a filtrées en quelque sorte car elles n’étaient pas importantes pour toi.

Ici, c’est le même principe qui entre en jeux. Si tu répètes constamment que tu n’as pas de chance, ton système d’activation réticulaire va filtrer toutes les opportunités qui peuvent te prouver le contraire.

Les mots positifs nous donnent de l’énergie

Voici un autre point très important. Éliminez de votre  vocabulaire les verbes d’action faibles. Ce que je veux dire par là, ce sont les phrases comme « je vais essayer de le faire ».

On ne peut pas juste essayer, soit tu fais quelque chose, soit tu ne le fais pas. La phrase de maitre Yoda explique bien ce principe « Fais-le, ou ne le fais pas, mais il n’y a pas d’essai. ».

Donc, remplace « je vais essayer » par « je dois le faire », « je vais le faire ».

Ce n’est pas du tout la même énergie qu’il y a derrière. Quand tu dois faire quelque chose, tu as un autre niveau d’engagement et de motivation. Quand tu dois faire quelque chose, tu trouveras la force pour te lever et le faire.

Mais quand tu essayes juste, tu ne vas pas mettre la même force et énergie pour le faire.

A retenir

En resumé, je vous  parle de tout ça pour insister sur le pouvoir des mots que nous utilisons. C’est vraiment très important de le comprendre.

La programmation mentale se fait constamment.

Ce que je vous  suggère, c’est de prendre la décision aujourd’hui de ne prononcer que les mots qui sont en ligne avec vos  objectifs.

Éliminez de votre  vocabulaire des phrases comme « je hais », « je déteste », « je suis nul », « je n’arriverai pas », etc.

Concentre-toi sur les choses que tu aimes, concentre-toi sur les choses que tu peux faire, les choses que tu as.

Concentre-toi sur tes objectifs et sur les choses pour lesquelles tu as la gratitude et c’est exactement ça que tu vas attirer dans ta vie.

Si vous avez appréciez cet article partagez avec vos amis , inscrivez  vous à la newsletter pour ne rater aucune publication , recommandez le site https://www.lentement-mais-surement.com/  à vos ami(e)s.

A bientôt!!!

Vous pouvez rejoindre lentement mais surement sur Telegram ici

Inscrivez-vous à la newsletter

pour ne rater aucune publication

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire